Guide CesR disponible au téléchargement dans 8 langues !

Posté le .

Publié tout d’abord en anglais et distribué lors de la conférence finale du projet CesR, le Guide de recommandations créé par tous les partenaires CesR est désormais disponible dans les huit langues du projet : Anglais, Français, Tchèque, Polonais, Grec, Espagnol, Letton et Slovène.

Vous pouvez le télécharger ici au format PDF.

L’objectif du projet CesR est de définir comment diversifier la gamme de services proposés aux clients des hébergements touristiques meublés, afin d’améliorer la qualité de leur séjour, tout en créant de nouveaux emplois dans le secteur des services en zone rurale.

Ce document rassemble de nombreuses bonnes pratiques identifiées au cours du projet CesR et organisées en cinq livrets thématiques :

  • Introduction
  • Modèles d’activité maximisant la création de services et d’emplois dans le secteur des meublés de tourisme
  • Valeur ajoutée basée sur la diversification des services et des activités personnalisées
  • Modèles de coopération locale et de création d’emplois et de services
  • Gestion des ressources humaines en espace rural

Dans ce Guide, vous trouverez certainement de nouvelles idées et solutions pour votre région. Venez les découvrir maintenant !

The 5 booklets of the CesR Recommendations Handbook and their folder (French visual)

Les 5 livrets du Guide de recommandations CesR et leur classeur (version française)

Coopérative sociale « Haven » à Raciechowice (Pologne) : une coopération locale efficace

Posté le .

La Coopérative sociale « Haven » est présentée dans le cadre du projet CesR comme l’un des exemples de bonne gestion des ressources humaines en zone rurale. Cette Coopérative propose une gamme de services dans la région de Myślenice (673,3 km², population env. 123 000 résidents), une zone rurale de la voïvodie de Petite-Pologne, au sud de la Pologne. Les principales missions de la coopérative sont la restauration, la maintenance et l’entretien quotidiens de trois écoles locales de la municipalité de Raciechowice (61 km², population env. 6 000 résidents). D’autres activités sont proposées, comme les services de restauration destinés aux résidents et employés des entreprises locales, ainsi que pour les réunions, conférences et événements. Les membres (employés) de la Coopérative gèrent également une maison d’hôtes (20 lits), avec service de restauration et salle de conférence. Ils participent également activement à la vie culturelle de la région, plus particulièrement en cultivant les traditions régionales et locales.

Guesthouse in Kwapinka village

Maison d’hôtes dans le village de Kwapinka

En 2011, la municipalité a connu quelques difficultés quant au budget 2012 de plusieurs cantines scolaires locales. 18 personnes auraient dû perdre leur emploi au cours des mois suivants. Ces agents (principalement des cuisiniers) n’étaient qualifiés que dans ce domaine, ayant occupé ce même poste pendant de nombreuses années. Dans certains cas, ils étaient les seuls à travailler dans leur foyer. C’était donc une situation très difficile à gérer pour une municipalité d’environ 6 000 résidents.

D’après la législation nationale, les municipalités ne sont pas autorisées à mener tout type d’activité commerciale. Au lieu de sous-traiter les services de restauration après un appel d’offres public (ce qui aurait été une solution facile), les autorités municipales ont décidé d’établir une coopérative sociale. La Brigade des pompiers volontaires du village de Kwapinka a rejoint l’initiative de la municipalité et les deux entités ont créé une coopérative sociale leur permettant non seulement de conserver des emplois, mais également de créer de nouveaux postes en transformant une ancienne école en maison d’hôtes avec diverses installations touristiques.

Cette initiative publique-privée permet donc aux enfants de trois écoles locales de déguster des plats traditionnels préparés et livrés par les employés de « Haven » depuis janvier 2012. Chaque jour, ils préparent plus de 400 repas. Ceux-ci sont également livrés aux employés des entreprises locales et aux résidents, principalement des personnes âgées (env. 40 repas supplémentaires par jour). La coopérative utilise des véhicules spécialement adaptés pour livrer les repas. De plus, les entreprises ou les particuliers organisant des réunions, des conférences et des événements dans la région peuvent aussi faire appel à ce service de restauration. Les tarifs des services et des plats sont très raisonnables (ex. : soupe à 2,50 PLN [0,60 €] ; plat principal à 7,50 PLN [1,80 €]). Le service est souvent sollicité par des particuliers lors de célébrations privées ou pour les saisonniers travaillant dans les vergers. En outre, les employés de la Coopérative assurent la maintenance et l’entretien des trois écoles locales, ainsi que la cuisine (le matin) et le nettoyage (l’après-midi). La journée de travail commence à 6h00 et se termine à 14h00. En cas d’heures supplémentaires (restauration de différents événements, missions dans les installations d’hébergement touristiques), les employés perçoivent une rémunération supplémentaire.

Catering products of Social Cooperative “Haven”

Les produits de la Coopérative sociale « Haven »

La Coopérative sociale « Haven » emploie actuellement 18 employés à temps plein, ainsi que 6 personnes sur de courtes durées, pour des missions spécifiques. Tous ces employés ont eu la chance de revenir sur le marché du travail et la possibilité de rester actifs et de se stabiliser sur le plan professionnel et social. Les activités culturelles assurées par la Coopérative sont importantes pour la vie culturelle de la municipalité et pour des relations de confiance entre les employés et la population locale. L’effet social est très important, les membres de la Coopérative se sentant acceptés par les autorités publiques et les résidents : ensemble, ils découvrent l’importance du travail en équipe et des responsabilités. Les membres de la brigade des pompiers aident ceux de la Coopérative sociale à nettoyer, tondre et ramasser les ordures, ainsi que d’autres tâches difficiles, tandis que les membres de la Coopérative sociale aident les pompiers à préparer leurs événements et célébrations.

Depuis avril 2012, la Coopérative sociale gère également la maison d’hôtes du village de Kwapinka, située dans le bâtiment rénové d’une ancienne école. La maison d’hôtes est située dans une zone calme et paisible, possède cinq chambres avec salles de bains privatives, une cuisine équipée et une salle de conférences avec équipement multimédia. À l’extérieur se trouvent un terrain de jeux polyvalent en gazon synthétique, des jeux de plein air, une pergola, un espace barbecue et une estrade couverte. Les touristes peuvent choisir entre l’option cuisine équipée, Bed & Breakfast, demi-pension ou pension complète, ou encore commander un réfrigérateur plein à l’arrivée. Les employés de la Coopérative sociale proposent également leurs services pour aider les touristes à planifier leurs activités dans la région (randonnées, vélo), ainsi que des randonnées guidées (certains membres sont guides de montagne certifiés). Ils organisent également des réunions et différents événements (ex. : conférences, cours, anniversaires, mariages). Certains mois, la part de revenus de la Coopérative générée par les services touristiques atteint 30 %.

Les services d’hébergement gérés par la Coopérative permettent de développer le tourisme dans la municipalité. De façon générale, le nombre de touristes augmente, même si certaines périodes n’attirent que très peu de visiteurs. Les clients ciblés sont les groupes de touristes, leur séjour, leur hébergement et les autres services étant plus économiques et faciles à organiser (ex. : restauration). Environ la moitié des visiteurs participent à des réunions ou des événements, tandis que l’autre moitié se compose de familles avec enfants en bas âge et autres types de touristes. Le marketing des services touristiques se base principalement sur l’utilisation d’Internet et de brochures ; cependant, la meilleure manière de promouvoir la région est de bénéficier de recommandations par de précédents visiteurs/clients. Lorsque la maison d’hôtes est complète, les touristes se voient proposer un autre logement dans la municipalité, ce qui augmente la coopération et les bonnes relations entre la Coopérative sociale et d’autres entités fournissant des services touristiques.

Catering products of Social Cooperative “Haven”

Les produits de la Coopérative sociale « Haven »

Au tout début, les fonds de l’Agence de développement et de promotion des mouvements coopératifs (projet INES : Infrastructure socio-économique de la région de Petite-Pologne) ont aidé les fondateurs de la Coopérative sociale « Haven » à se former aux règles de la coopérative sociale. L’Agence a également fourni des conseils importants au cours de la création et de l’enregistrement de l’organisation. Les ressources reçues du Centre régional de politique sociale de Cracovie (Regionalny Ośrodek Polityki Społecznej w Krakowie) ont été utilisées pour meubler la maison d’hôtes et équiper deux cuisines. Le projet « Équipement du poste de travail d’une personne sans emploi » a permis à la Coopérative de récolter des fonds de l’Agence pour l’emploi de Myślenice (chef-lieu du comté). Ces fonds ont été utilisés pour acheter une machine à laver et créer un autre poste (une personne de plus a été embauchée). Une autre personne a été engagée à l’aide des fonds du projet RESTART (Fonds social européen, l’un des cinq Fonds structurels et d’investissement européens) destiné à l’emploi de personnes de plus de 45 ans.

Room in the guesthouse

Une chambre de la maison d’hôtes

Depuis les 3 dernières années, le succès de la Coopérative est évident. Le nombre de repas commandés est stable et montre même une tendance à la hausse, indiquant que les consommateurs sont satisfaits des repas et que les tarifs sont raisonnables. Quelques nouveaux emplois ont été créés après la mise en place de la Coopérative. Le nombre de touristes augmente, tout comme l’utilisation des divers services fournis par les membres de la Coopérative. Le nombre de visites d’étude de la Coopérative sociale « Haven » a également augmenté : on constate un grand intérêt pour le transfert des connaissances (savoir-faire) et les visiteurs deviennent des utilisateurs directs des services de la Coopérative.

À l’avenir, « Haven » prévoit de développer ses services, trouver de nouveaux marchés, créer des emplois à temps plein supplémentaires, établir une coopération plus étroite avec les autres coopératives et acheter de nouveaux équipements (principalement pour la cuisine, afin de préparer les plats plus vite).

La Coopérative sociale « Haven » est un bon exemple de coopération entre une communauté locale, une organisation non gouvernementale et la municipalité. Cette bonne pratique prouve que la création d’une coopérative sociale peut :

  • apporter des avantages directs à de nombreux membres de la communauté locale ;
  • entraîner la création d’emplois supplémentaires en zone rurale ;
  • réintégrer les personnes sans emploi à la société et créer des relations saines ;
  • aider les traditions locales à survivre (activités culturelles de la coopérative) ;
  • décupler l’activité économique locale ;
  • soutenir le développement touristique local ;
  • devenir une nouvelle source de revenus pour les organisations non gouvernementales.
Meeting of the CesR project partners with the Mayor of Raciechowice in the guesthouse’s conference room, June 2014

Réunion des partenaires du projet CesR avec le Maire de Raciechowice dans la salle de conférence de la maison d’hôtes, juin 2014

Il existe plusieurs conditions au transfert de cette pratique :

  • les législations nationales et locales doivent être ajustées afin de faciliter l’établissement des coopératives sociales ;
  • le soutien des gouvernements locaux ;
  • le capital humain (des individus engagés considérant la coopérative comme leur propre entreprise) ;
  • la confiance entre les partenaires ;
  • la compréhension locale (les résidents doivent également percevoir la coopérative comme un avantage ; afin d’éviter la concurrence, soutenir la coopération et l’utilisation des services proposés par la coopérative) ;
  • les fonds de différentes agences sont très utiles, plus particulièrement pendant la période pleine et pour les infrastructures (bâtiments / rénovation / équipement) ;
  • la flexibilité des employés, les services fournis étant très diversifiés et devant être effectués par les mêmes personnes (cuisine, nettoyage, services touristiques).

Si les services de restauration scolaire sont déjà organisés, il existe de nombreux domaines où introduire ce genre d’activité. Développer un réseau avec d’autres coopératives est important (partage des expériences, de la direction ou même des employés), ainsi que la coopération avec la concurrence (informer les touristes des autres hébergements/services et inversement).

Zoom sur la conférence finale du projet CesR

Posté le .

C’est dans le cadre des Open Days 2014 que la conférence finale du projet CesR s’est tenue à Bruxelles le 7 octobre dernier.

Lors de cette conférence, les partenaires du projet CesR ont présenté leurs principaux résultats, notamment des bonnes pratiques en matière de solutions de mutualisation des emplois (modèles entrepreneuriaux, structures spécifiques de mutualisation…) permettant la création de nouvelles opportunités d’emploi en espace rural dans les secteurs du tourisme et des services à la personne.

Cette conférence a réuni les intervenants suivants :

Propos introductifs par M. René SOUCHON, Président du Conseil régional d’Auvergne

Modérateur : M. Thomas DUCLOUTRIER, Coordinateur du projet CesR, Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne

Orateurs :

  • M. Akos SZABO, Chargé de mission, Secrétariat Technique Conjoint INTERREG IVC, « INTERREG IVC : Etat des lieux et perspectives »

Sa présentation est disponible ici.

  • M. Marek WIECKOWSKI, Chef de Département, Académie des Sciences de Pologne, « Le projet CesR, principaux constats et conclusions »

Sa présentation est disponible ici.

  • M. Kyriakos Evdoras GEORGIOU, Chercheur, Agence de Développement de Troodos (Chypre), « L’hébergement touristique Casale Panayiotis : une structure de gestion conjointe comme outil de revitalisation rurale »

Sa présentation est disponible ici.

  • M. Fergal GOUGH, Chargé de Développement, Comté de Cork (Irlande), « Exemples irlandais de modèles entrepreneuriaux innovants qui maximisent la création de services et d’emplois dans les meublés de tourisme »

Sa présentation est disponible ici.

Environ 80 participants de toute l’Europe ont participé à cet événement. Tous ont reçu le Guide Technique publié par les partenaires du projet CesR. Ce document réunit de nombreux exemples et de nombreuses initiatives intéressantes dans les domaines suivants :

  • Modèles d’activité maximisant la création de services et d’emplois dans le secteur des meublés de tourisme
  • Valeur ajoutée basée sur la diversification des services et des activités personnalisées
  • Modèles de coopération et de création d’emplois et de services
  • Gestion des ressources humaines en zone rurale

Ce guide est disponible en anglais ici, et sera bientôt traduit dans toutes les langues du projet CesR. N’hésitez pas à le télécharger et à le diffuser autour de vous !

Discours d'ouverture par le Président René Souchon

Discours d’ouverture par le Président René Souchon

Le modérateur M.Thomas Ducloutrier avec l'un des orateurs M. Kyriakos Georgiou

Le modérateur M.Thomas Ducloutrier avec l’un des orateurs M. Kyriakos Georgiou

Près de 80 participants nous ont rejoints !

Près de 80 participants nous ont rejoints !

Conférence finale du projet CesR : les inscriptions sont ouvertes !

Posté le .

Les partenaires du projet CesR sont heureux de vous inviter à la conférence de clôture du projet qui aura lieu :

Mardi 7 octobre 2014 de 8h45 à 10h45

A l’Antenne interrégionale Auvergne Centre Limousin, 67 rue de la Loi, 1040 Bruxelles

Lors de cette conférence en langue anglaise, les partenaires du projet CesR présenteront leurs principaux résultats, notamment des bonnes pratiques en matière de solutions de mutualisation des emplois (modèles entrepreneuriaux, structures spécifiques de mutualisation…) permettant la création de nouvelles opportunités d’emploi en espace rural dans les secteurs du tourisme et des services à la personne.

Programme de la conférence :

Propos introductifs par M. René SOUCHON, Président du Conseil régional d’Auvergne

Modérateur : M. Thomas DUCLOUTRIER, Coordinateur du projet CesR, Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne

Orateurs :

  • M. Akos SZABO, Chargé de mission, Secrétariat Technique Conjoint INTERREG IVC, « INTERREG IVC : Etat des lieux et perspectives »
  • M. Marek WIECKOWSKI, Chef de Département, Académie des Sciences de Pologne, « Le projet CesR, principaux constats et conclusions »
  • M. Kyriakos Evdoras GEORGIOU, Chercheur, Agence de Développement de Troodos (Chypre), « L’hébergement touristique Casale Panayiotis : une structure de gestion conjointe comme outil de revitalisation rurale »
  • M. Fergal GOUGH, Chargé de Développement, Comté de Cork (Irlande), « Exemples irlandais de modèles entrepreneuriaux innovants qui maximisent la création de services et d’emplois dans les meublés de tourisme »

Inscription :

Comme cet événement aura lieu dans le cadre des Open Days 2014 (12ème semaine des Villes et Régions), les participants doivent suivre une procédure d’inscription spécifique via le lien suivant :

http://ec.europa.eu/regional_policy/conferences/od2014/register.cfm.

Afin de sécuriser votre inscription, veuillez envoyer également un email à M. Thomas Ducloutrier, Coordinateur du projet, à l’adresse suivante : Thomas.ducloutrier@crdt-auvergne.fr.

Les partenaires du projet CesR seront heureux de vous compter parmi les participants à cet événement.

Réunion des partenaires CesR en Petite-Pologne (Malopolska, Pologne)

Posté le .

Les partenaires du projet CesR ont participé à une visite d’étude de trois jours (du 03 au 05 juin 2014), organisée par l’Institut de Géographie et d’organisation spatiale de l’Académie polonaise des Sciences. L’objectif de cette visite d’étude était de présenter et de discuter des bonnes pratiques de coopération identifiées dans les zones rurales de la région de la Petite-Pologne, laquelle satisfait divers critères du projet. 21 participants issus de 9 pays ont eu l’opportunité de découvrir la Petite-Pologne.

Participants of CesR study visit to Malopolska Region

Les participants à la visite d’étude CesR en Petite-Pologne

Au début de la visite d’étude, les participants ont rencontré Mme. Katarzyna Łagosz, la représentante de « l’association des pruneraies » (www.nasliwkowymszlaku.pl/ ; www.theplum.eu), un groupe d’action locale. Cette association regroupe 137 membres (principalement des PME et des fournisseurs de services touristiques) issus de 7 municipalités différentes mais géographiquement connectées. La prune est le symbole de la tradition et de la culture locales utilisé par toutes les municipalités associées afin de promouvoir leur région et les activités de tous les membres du groupe d’action. L’Association a créé les « pruneraies », qui combinent différents types de tourisme et autres services dans la région. Les activités mises en place sont plus que des actions marketing, car l’Association coopère également avec les autorités locales et régionales, au service de la stratégie de développement local. Elle prend également en charge, coordonne et conseille ses membres, tout en les aidant à rassembler des fonds pour les projets conformes à la stratégie de l’Association. « L’association des pruneraies » a défini une variété d’activités et d’objectifs, mais le plus important est le développement local, visant à améliorer la qualité de vie des résidents de la région en créant et maintenant des emplois durables. Au cours de la visite d’étude, les partenaires CesR ont eu l’opportunité de rencontrer plusieurs membres de « L’association des pruneraies », comme par exemple Mme Urszula Kamińska, la propriétaire du vignoble « Nowizny » (www.winnicanowizny.pl), M. Stanisław Nowak, propriétaire d’une ferme d’horticulture (www.stawy-zmiaca.pl), Mme Bogusława Pajor, éducatrice de l’Association (ateliers) et les propriétaires de la ferme de tourisme agricole « Bacówka Biały Jeleń » (http://bacowka.com.pl). Les membres de l’Association ont confirmé les bonnes pratiques appliquées et l’intérêt de leur adhésion.

“Nowizny” vineyard and treats offered by members of “The Plum Trail Association”

Visite du vignoble « Nowizny » et buffet campagnard offert par les membres de « L’association des pruneraies »

La seconde partie de l’étude portait sur les bonnes pratiques de deux coopératives sociales de la municipalité de Raciechowice (env. 6 000 résidents), où les autorités locales et les associations tentent de créer de nouveaux emplois pour les personnes ayant des difficultés à en trouver. En un peu moins de trois ans, ils ont créé 29 emplois et d’autres sont prévus. Trois réunions ont été organisées à deux endroits différents afin de démontrer les bonnes pratiques mises en place, de faire découvrir leur travail et de discuter avec les partenaires de CesR. La première présentation et discussion a eu lieu au siège de la Coopérative sociale « Forge of taste » (http://sskuzniasmaku.pl/), fondée en 2013 dans le but de produire des produits alimentaires traditionnels ou des fruits et légumes régionaux, achetés directement chez les fermiers locaux. L’aspect social de cette initiative consiste à offrir des postes aux personnes sans emploi et dont les aptitudes diffèrent de celles requises sur le marché du travail local (ex. : artistes, artisans, métiers anciens, etc.).

Social Cooperative “The forge of taste”

Présentation de la Coopérative sociale « Forge of taste »

La présentation et la discussion suivantes ont été menées par M. Marek Gabzdyl, le Maire de la municipalité de Raciechowice (http://www.raciechowice.pl/), qui a expliqué les modèles d’initiatives publiques/privées spécifiques appliqués par les coopératives sociales et les autorités locales. La troisième réunion a été organisée par Mme Barbara Miąsko, représentante de la Coopérative sociale « Haven » (http://shespa.nazwa.pl/przystan/). Cette entité propose une large gamme de services de préparation et de restauration pour les écoles locales, ainsi que de services d’entretien et de ménage dans quatre écoles de la municipalité. Les autres activités sont notamment des services de restauration pour les résidents et employés des entreprises locales, ainsi que pour les réunions, conférences et événements divers. Les membres (employés) de la Coopérative gèrent également une maison d’hôtes (20 lits) avec cuisine et salle de conférence. Ils participent aussi activement à la vie culturelle de la région, plus particulièrement en cultivant les traditions locales et régionales. La Coopérative sociale « Haven » est un bon exemple de coopération entre la communauté locale, les organisations non gouvernementales et la municipalité.

Meeting with Mayor of Raciechowice

Rencontre avec le Maire de Raciechowice

Le dernier exemple de bonnes pratiques, sélectionné par l’équipe polonaise pour être présenté, était un complexe de sports d’hiver parvenu à éviter la saisonnalité de la demande en préparant une offre complémentaire susceptible d’attirer les touristes toute l’année. Les employés de ce complexe sont qualifiés dans différents domaines et peuvent aisément changer de poste, lorsque cela est nécessaire. Le complexe de sports d’hiver (« Czorsztyn-ski Resort » – http://www.czorsztyn-ski.com.pl/) se trouve dans les montagnes à proximité de la frontière entre la Slovaquie et la Pologne et est cerné par plusieurs parcs nationaux. Les politiques et objectifs du complexe ont été présentés par ses propriétaires, à la suite de quoi les participants au projet CesR ont pu le visiter.

La visite a été résumée au cours de la réunion du Comité de pilotage du projet, ainsi qu’au cours de la réunion technique, afin d’évaluer les bonnes pratiques présentées et d’aborder les possibilités de transfert depuis la Petite-Pologne vers les autres régions européennes.

CesR Technical Meeting

Discussion au cours de la réunion technique

Pour plus d’informations concernant cette visite d’étude, veuillez contacter les organisateurs polonais :

Marek Więckowski, marekw@twarda.pan.pl

Magdalena Górczyńska, mgor@twarda.pan.pl

Denis Cerić, d.ceric@twarda.pan.pl

Événements autour du projet CesR en Slovénie

Posté le .

Au cours de la deuxième semaine d’avril 2014, les partenaires du projet se sont rendus en Slovénie où un programme chargé avait été mis en place : il comprenait une conférence, une visite d’étude, ainsi qu’une réunion technique et une réunion du Comité de pilotage du projet.

Conférence internationale

Le premier jour de la visite (8 avril) a été consacré à la conférence internationale, organisée à Moravske Toplice et intitulée « Emploi et Industrie des services : une opportunité de développement des zones rurales ». Elle avait pour but de présenter les opportunités de création d’emplois grâce au développement des services dans les zones rurales. 97 participants venus de tout le pays, plus particulièrement issus des domaines du développement rural, du tourisme et de l’entrepreneuriat social, ainsi que des délégués des régions partenaires, ont contribué à la réussite de cet événement.

Après quelques mots d’introduction prononcés par M. Gönc de l’Agence de développement régional de Mura et par M. Glavač, Maire de la municipalité de Moravske Toplice, M. Ducloutrier du Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne, Chef de file de CesR, a présenté le projet. M. Ducloutrier a présenté 2 exemples intéressants de solutions de travail à temps partagé déjà appliquées en Auvergne (France) : le Groupement d’Employeurs Associatifs GE2A (une association à but non lucratif recrutant du personnel afin de le mettre à disposition de ses membres) et l’entreprise de travail à temps partagé Exceltio (fournit du personnel qualifié aux entreprises ne pouvant pas les recruter elles-mêmes en raison de leur taille ou de leurs moyens).

Mme Pak de l’Agence publique slovène de Promotion de l’entrepreneuriat, de l’innovation, du développement, de l’investissement et du tourisme, a fait une description détaillée des activités de développement et de promotion du tourisme slovène, tandis que M. Gönc présentait la situation propre à la région de Pomurje.

La série de présentations suivantes a été consacrée à l’entrepreneuriat social. M. Slapnik, du Forum slovène de l’Entrepreneuriat social, en a présenté le cadre législatif et les opportunités en Slovénie. M. Buda, de l’Institut Hospitalité des maisons slovènes a parlé des initiatives d’intégration des petits fournisseurs de services touristiques aux coopératives touristiques locales. Et enfin Mme Kovačič, de la Coopérative Konjice, a présenté une bonne pratique d’auto-suffisance locale en matière de production alimentaire.

Le Dr. Prim. Majič, cardiologue interniste, engagé par Sava Tourism pour développer le secteur du tourisme médical, a évoqué les perspectives de développement du tourisme de santé en Slovénie.

La majeure partie de la conférence était consacrée aux résultats du projet et les experts suivants (représentant les partenaires du projet) ont chacun présenté une des bonnes pratiques identifiées dans leur région et dans le cadre du projet :

– M. Večeř du Conseil régional d’Olomouc (République Tchèque), a présenté un système de marques régionales;

– Dr Górczyńska de l’Académie polonaise des Sciences, a présenté l’entreprise Biebrza Eco Travel, agence de voyages ayant créé de l’emploi et développé le tourisme dans la zone humide de Biebrza ;

– M. Theodotou, de l’agence de développement Troodos à Chypre, a présenté le cas Casale Panayiotis : une approche innovante de gestion commune des différents établissements d’hébergement ;

– M. Oliver Berta du Conseil provincial de Grenade (Espagne), a présenté la bonne pratique des Maisons troglodytes de Tio Tobas : un exemple de tourisme culturel, de loisirs et d’écotourisme intégré ;

– Dr Zeibote de l’Université de Lettonie, a présenté le Collectif touristique du parc national de Gauja, qui permet de développer un certain potentiel d’innovation et de développer l’activité commerciale de la région ;

– Mme Carroll du Comté de Cork (Irlande), a présenté la maison de campagne Ballymaloe : un exemple d’approche durable autour d’un site agricole, de tourisme culinaire et d’hébergement (gîte).

CesR Conference in Moravske Toplice

Conférence à Moravske Toplice, 8 avril 2014

Toutes les présentations de la conférence peuvent être consultées en cliquant sur le lien suivant : http://web.rra-mura.com/page.aspx?top=5&sub=183&rd=187&title=CESR&rdm=NOVICE IN DOGODKI

 

Approche de terrain des initiatives slovènes : visite d’étude

Après la conférence, huit visites d’étude CesR ont été organisées par l’agence de développement régional Mura. Au cours des visites, les partenaires du projet ont pu se familiariser avec certaines des bonnes pratiques de développement rural et plus particulièrement en matière de développement des services touristiques et d’entrepreneuriat social.

Le premier jour était dédié à la région de Pomurje, avec une présentation des thermes et du complexe de bien-être Terme 3000. A ensuite eu lieu la visite de l’entreprise Ocean orchids à Dobrovnik et de ses jardins tropicaux, un exemple de diversification de l’activité économique principale grâce à l’utilisation du potentiel géothermique de la région au service du tourisme. La Coopérative Pomelaj à Mala Polana est un Pôle de développement rural, qui promeut la culture socio-professionnelle parmi la population rurale, plus particulièrement avec les groupes d’activités vulnérables traditionnellement associés à la campagne (artisanat local, tradition culinaire, etc.). Enfin, les partenaires du projet ont visité l’entreprise Kodila près de Murska Sobota (production traditionnelle de jambon de Prekmurje), où a également été présentée la marque de commerce The Scent of Prekmurje : il s’agit de regrouper une gamme de produits alimentaires de qualité issus de différents fabricants. Ce concept a été développé afin d’intégrer le potentiel de la région en matière de produits alimentaires de qualité et de gastronomie traditionnelle.

Cooperative Pomelaj and traditional ham producer Kodila

Les partenaires du projet visitant la coopérative Pomelaj et le producteur de jambon de tradition Kodila, le 8 avril 2014.

Le jour suivant, une escale dans la région de Posavje était prévue à Bizeljsko, afin de présenter « tourism in repnice » (visite des grottes à navets). Les repnice sont une spécialité locale : il s’agit de grottes creusées dans le silex, autrefois baignées par la mer de Pannonie et renommées ainsi car les habitants y stockaient autrefois des navets et autres produits de la terre. Aujourd’hui, les grottes font partie du patrimoine autochtone, historique, ethnologique et culturel de la région et en sont devenues l’une des curiosités. L’association des fournisseurs de tourisme en zidanice (exploitations vinicoles) fut ensuite présentée. Leur organisation commerciale est une coopérative, mais les exploitations vinicoles sont une caractéristique unique de la région de Posavje et le symbole d’un tourisme vrai et authentique. Deux autres visites ont été effectuées dans la même région : la première était l’entreprise de vin et de tourisme Istenič (présentation de son histoire, de sa philosophie, de sa production de vins pétillants, de vins classiques et de vinaigre balsamique, et développement du tourisme vinicole avec hébergement) et la seconde était Skansen Pleterje (un musée à ciel ouvert représentant l’héritage local des zones rurales profondes et important monument à la gloire de l’ingénierie civile traditionnelle de Slovénie, de l’architecture nationale caractéristique et du mode de vie du XIX° siècle).

presentation of tourism in repnice and tourism in vineyard cottages

Pendant la présentation du contexte touristique de Repnice et la visite d’une exploitation vinicole, le 9 avril 2014

Le troisième jour d’étude a débuté par la présentation du Comité du tourisme de Bled, au cours de laquelle les partenaires ont été informés des projets relatifs à cette région en termes de développement du tourisme durable et de potentiel de création d’emplois associés dans le secteur des services. S’en est suivie la présentation du Centre de compétences Semenj.si, relative aux produits touristiques associés au patrimoine. Cette initiative fait le lien entre les concepts de « culture » et de « tourisme » pour créer un nouveau tourisme, qui met l’accent sur le contenu culturel.

La dernière destination était la région de Notranjsko-Kraška. La première visite eut lieu à l’Institut de préservation du patrimoine naturel et culturel Jezerski hram (le « temple du lac ») avec une présentation de l’histoire, de la philosophie, ainsi que des activités éducatives, de promotion du tourisme et de préservation du patrimoine naturel et culturel mises en place par l’institut. Celui-ci propose également un musée, une maquette unique du Lac Cerknica (le plus grand lac intermittent du monde) et un grand parc ethnologique. Les initiatives suivantes pour l’éducation et l’emploi ont été présentées par le Centre écologique Notranjska. Cette organisation non gouvernementale, qui fait office de centre de compétences en matière de gestion de projet, d’entrepreneuriat, d’éducation de développement durable et rural, met en place de nombreux projets et activités (également en tant que leader du réseau slovène des éco-consultants). Enfin, les partenaires ont eu une présentation de l’histoire et du développement de la micro-destination de Cerknica, de sa stratégie de développement touristique dans les zones protégées, des associations de fournisseurs, du concept de standardisation des fournisseurs et de la situation du marché de l’emploi dans le secteur des services. Au cours de la réunion avec les représentants locaux, les participants ont pu discuter de l’importance des « communautés de patrimoine » en tant qu’outil au service du développement durable et en tant que moyen de conservation du patrimoine culturel et de création d’emplois.

Bled Tourist Board and Institute Jezerski hram

Présentations du Comité du tourisme de Bled et de l’Institut Jezerski hram, le 10 avril 2014.

 

Les maisons troglodytiques de Tío Tobas, un projet de tourisme culturel intégré, de loisirs et d’écotourisme autour d’un concept d’hébergement rural atypique et durable : les maisons troglodytiques

Posté le .

Tio Tobas

Les maisons troglodytiques de Tío Tobas se trouvent dans la région de Guadix, au nord de Grenade. En pleine nature à 1 km d’Alcudia de Guadix, on y accède aisément par l’autoroute A-92. Cette enclave unique de diversité naturelle et culturelle offre une vue panoramique sur la Sierra Nevada, à une altitude de 1 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ces grottes sont un produit touristique unique, et il n’existe aucun autre habitat de ce type en Europe.

Le visiteur a l’opportunité de découvrir l’ancien système d’occupation de l’environnement naturel, l’habitat troglodytique, qui a traversé les millénaires sans rien perdre de son essence. Leur originalité architecturale, leur température constante et leur environnement agréable, intime et rustique ont fait de ces maisons troglodytiques un type de logement très populaire et apprécié.

Les maisons troglodytiques de Tío Tobas sont un hébergement touristique rural de qualité, situées entre trois parcs naturels et membres de la Charte européenne du tourisme durable. Ces logements touristiques ruraux sont également accrédités par le Point d’information du Parc national de la Sierra Nevada.

Le complexe compte 19 maisons indépendantes, décorées dans le souci de la tradition et du détail. Toutes possèdent des chambres, un salon avec cheminée (bien que la température ambiante soit constante toute l’année, env. 18 °C), une cuisine toute équipée et une salle de bains. Elles disposent également d’une terrasse et/ou d’un jardin. Des maisons troglodytiques adaptées aux personnes à mobilité réduite sont également disponibles.  Les maisons troglodytiques de Tío Tobas sont conçues pour tous les types de touristes (personnes à mobilité réduite, jeunes, familles, amis et professionnels). Outre ces 19 maisons, le complexe touristique possède une piscine, un restaurant, un café, un espace WiFi, des activités pour les professionnels en séminaire, des ateliers d’artisanat et culinaires de la région de Guadix, ainsi qu’une boutique souvenirs regorgeant de produits en provenance du Parc naturel de l’Andalousie. Il propose également un musée et un centre d’interprétation/atelier (Trópolis) qui s’efforce de récupérer, améliorer et multiplier les habitats troglodytiques et l’héritage ethnographique dans la région. Ce complexe touristique rural dispose aussi d’un service de repas à emporter et de buanderie pour ses clients.

Le complexe organise différentes activités :

  • Trajets en calèche jusqu’à Guadix
  • Randonnées à cheval
  • Itinéraire de Guadix aux maisons troglodytiques de Tío Tobas
  • Cours d’équitation

4 itinéraires en 4×4 permettent aux touristes de découvrir l’environnement et d’apprécier les ressources naturelles et les paysages spécifiques.

  • Itinéraires VTT
  • Randonnées pédestres
  • Route des montagnes
  • Route río Fardes – Sierra de Baza
  • Route du marquisat
  • Route de la vallée de l’Alhama

Les maisons troglodytiques de Tío Tobas, ainsi que les autres membres de la Charte européenne du tourisme durable de la Sierra Nevada, ont lancé un catalogue touristique afin de faire connaître leur territoire selon des critères propres et conformes à la Charte européenne du tourisme durable :

  • Observation d’oiseaux dans la Sierra Nevada
  • Culture de l’eau dans la Sierra Nevada
  • Mycologie dans la Sierra Nevada
  • L’empreinte de l’Homme dans la Sierra Nevada
  • Photographie dans la Sierra Nevada
  • Équitation dans la Sierra Nevada

Ce côté multi-culturel se retrouve dans le complexe de Tío Tobas, sous la forme d’un centre de récupération, de restauration et de diffusion de l’héritage ethnographique de la région de Guadix, qui s’organise autour de 5 piliers de l’héritage régional : le pain, le fromage, le vin, l’artisanat et le troglodytisme.

N’importe quelle période de l’année est idéale pour découvrir les maisons troglodytiques de Tío Tobas et en apprécier l’atmosphère chaleureuse et rustique, ainsi que l’environnement naturel qui les entoure.

Contact :

Maisons troglodytiques Tío Tobas

Carretera de Almería, km 1, (18511) Alcudia de Guadix – Grenade

Téléphone : +34 958 698 350 / +34 607 622 226

Fax : +34 956 474 024 / +34 958 698 537

Site Web : www.tiotobas.com

 

Visite de terrain dans la Province de Grenade (Espagne)

Posté le .

Le Conseil provincial de Grenade a accueilli les partenaires du projet CesR du 4 au 8 novembre 2013. Cette rencontre a donné lieu à une série de visites d’étude portant sur différentes initiatives de tourisme disséminées dans toute la province, ayant comme point commun la stimulation du tourisme rural dans leur zone de mise en œuvre respective. C’est à l’occasion de ces visites que les représentants du partenariat ont pu découvrir quelques initiatives locales exemplaires.

Outre les visites, au cours de ces cinq jours, des réunions techniques ont eu lieu sur la gestion du projet. Par ailleurs, une conférence, organisée dans la ville côtière de Motril, a accueilli plus de 80 participants.

Lors de cette conférence, c’est la première Vice-Présidente du Conseil provincial de Grenade, Luisa García Chamorro, en sa qualité de Maire de Motril, qui a accueilli les participants du projet CesR. La ministre adjointe déléguée à l’Emploi et au Développement provincial, María Merinda Sádaba, a quant à elle présenté les experts et les techniciens qui ont éclairé les participants tout au long de cet événement.

Toute la journée a été ponctuée par la présentation de nouveaux produits touristiques dont Motril assure la promotion dans le but de diversifier le tourisme fondé sur le soleil et la plage. Tirant profit des synergies entre les itinéraires touristiques et agricoles traditionnels, ces produits s’appuient sur trois concepts thématiques centraux : l’agriculture subtropicale, la production de fruits et de légumes et la canne à sucre. De même, la conférence a présenté le cadre législatif en vigueur en Espagne pour les entreprises détenues par les travailleurs comme une solution pour la création d’emplois sociaux dans le domaine du développement du tourisme rural. Elle a également abordé les opportunités de développement rural à saisir par le biais de la promotion du tourisme pour personnes âgées (projet TOURAGE, actuellement mené par le Conseil provincial de Grenade). Des applications pour smartphone sur le thème du tourisme rural dans la province de Grenade ont été présentées et, bien entendu, une présentation du projet CesR a été proposée aux participants.

Parmi les visites d’étude, celle du premier jour, dans la région de Guadix, dans le nord de la province de Grenade, devrait faire l’objet d’une mention spéciale. En effet, les partenaires ont eu l’occasion de découvrir ENTURNA (l’école internationale du tourisme rural et de la nature) ainsi qu’un type d’hébergement rural très caractéristique de la région, les casas-cueva (maisons grottes), lors de leur visite du complexe touristique « Cuevas del tío Tobas ».

Les participants ont également pu découvrir le modèle de collaboration que les entreprises membres de l’association du tourisme rural de la Vallée de Lecrín mettent actuellement au point pour promouvoir le tourisme et répondre aux demandes touristiques de la région.

Enfin, un bon exemple de collaboration public/privé a été présenté : la création de réseaux de services pour le tourisme dans les zones rurales, résultat de la présence d’un monument naturel : La Cueva de las Ventanas (Grotte des Fenêtres), dans la région de Grenade, à Píñar. Son intérêt archéologique et touristique a donné naissance à de multiples services, notamment : un service de guide touristique qui propose de montrer et d’interpréter le monument naturel ; un centre d’éducation relative à l’environnement (école à la ferme) ; un restaurant spécialisé dans la cuisine traditionnelle de la région ; des hébergements ; un service de transport jusqu’à la grotte et divers ateliers destinés aux visiteurs, tout cela impliquant la création d’emplois au sein de la municipalité.

Ces visites d’étude et la réunion transnationale se sont achevées par une visite du Conseil de l’Alhambra, entité qui gère le principal centre d’intérêt touristique de la province et centre d’étude et de développement autour de la culture des Nasrides.

CesR partners in Granada province

Le projet CesR représenté à la conférence VENKOV

Posté le .

Du 1er au 3 octobre 2013, des membres du projet CesR ont participé à la conférence VENKOV. Pour la première fois de son histoire, la région d’Olomouc a accueilli la plus grande réunion annuelle d’acteurs du développement rural de République Tchèque. La conférence nationale VENKOV (campagne) a eu lieu à Hranice na Moravě et a réuni plus de 400 participants, parmi lesquels des élus locaux, des représentants associatifs, des entrepreneurs, des exploitants agricoles, des conseils régionaux, et des représentants de ministères en charge notamment du développement rural. Pour la première fois, la conférence nationale VENKOV a également pris une dimension internationale, grâce à l’implication de plus de 50 participants européens : partenaires de projets de coopération locaux ou régionaux et représentants de la Commission Européenne.

L’objectif de cet événement national était de rassembler les acteurs de l’espace rural pour discuter des principaux problèmes rencontrés par les campagnes. Aussi la conférence était-elle bâtie autour de 5 blocs thématiques : « Agriculture et campagne », « Avenir des collectivités locales », « Vivez la campagne ! », « Les services comme chemin vers l’Emploi », et « Le développement local mené par les acteurs locaux en pratique (CLLD, approche LEADER)».

L’un des principaux problèmes de l’espace rural est le taux de chômage, thème qu’ont recoupé chacune de ces 5 thématiques, notamment à travers des discussions sur l’aide apportée par l’Etat aux services locaux dédiés au chômage de longue durée. L’aide aux producteurs locaux et aux services touristiques a également été évoquée, ainsi que les solutions de rationalisation des services sociaux, de la Poste et des services aux entreprises en milieu rural.

Venkov conference

Plus d’informations : http://www.venkov2013.cz/

Visite d’étude des partenaires de CesR en Lettonie

Posté le .

Les partenaires du projet CesR se sont rendus en Lettonie du 9 au 13 septembre 2013 dans le cadre d’une visite d’étude. La visite était organisée par le partenaire letton du projet,- le Centre d’Études Européennes et de Transition (CEET) de l’Université de Lettonie.

La visite a permis aux partenaires de CesR d’appréhender les exemples spécifiques de tourisme rural et de services touristiques des différentes régions de Lettonie – Mālpils, Allaži, Sigulda, Bīriņi et Saulkrasti. Ils ont aussi pu discuter de l’importance des clusters touristiques dans le développement régional avec les représentants de deux structures : le cluster touristique du Parc National de la Gauja, et le cluster « Saviļņojošā Vidzeme ». Ils ont enfin participé à la conférence intitulée « Challenges and Opportunities for Enhancing Socioeconomic Development in rural Areas by Promoting Tourism Services » (Enjeux et possibilités d’amélioration du développement socioéconomique des zones rurales par la promotion des services touristiques).

L’objectif principal de cette conférence était d’aborder des questions d’actualité communes et de partager des solutions aux problèmes socioéconomiques des régions rurales, notamment la création de nouveaux emplois grâce au potentiel et aux opportunités qu’offre le secteur du tourisme. Un accent particulier a été mis sur l’évaluation des diverses formes de coopération, telles que les initiatives de clusters et leur influence sur le développement des services touristiques, ou encore l’utilisation efficace du patrimoine culturel pour le développement touristique.

Conference Malpils Manor

Conférence « Challenges and Opportunities for Enhancing Socioeconomic Development in rural Areas by Promoting Tourism Services »

Outre la conférence et les réunions de coordination du projet CesR, différentes rencontres ont été organisées.

La directrice de l’hôtel « Mālpils Manor », Mlle Ilze Steķe, est venue présenter aux partenaires du projet l’histoire de l’établissement et les activités qu’il propose. Le fonctionnement du « Mālpils Manor » est celui d’un hôtel design qui met à la disposition de ses clients des salles et un service de restauration adaptés aux mariages et conférences. La gamme des services de l’hôtel inclut des services de SPA, des sessions de cours de cuisine et des randonnées en pleine nature pour les marcheurs et les cyclistes.

CesR partners visit the „Mālpils Manor”

Les partenaires CesR en visite au « Mālpils Manor »

La visite d’étude des partenaires du projet comprenait une présentation de l’infrastructure touristique du Parc national de la Gauja. Le Parc national de la Gauja, qui fête son 40ème anniversaire cette année, et le patrimoine à forte valeur culturelle et historique de cette région, ont un rôle important dans le développement des services et infrastructures touristiques. Statistiquement parlant, la ville de Sigulda et ses alentours enregistrent le plus de séjours dans une région considérée zone rurale en Lettonie. Sigulda est la destination rurale privilégiée des touristes après leur visite de Riga. Le tourisme et les secteurs associés sont la principale source de revenus de la région. Depuis que l’indépendance de la Lettonie a été rétablie en 1991, l’accent principal est mis sur la conservation des parcs et monuments publics de Sigulda, ainsi que sur l’amélioration du secteur touristique de la ville. Prouesse suffisamment notable pour mériter d’être soulignée : les lecteurs de « The Guardian » ont déclaré Turaida et la vallée de la Gauja plus belle destination automnale, devant l’extraordinaire Glacier Merino en Argentine et les vendanges en Italie.

Parallèlement à leur visite du Musée-réserve de Turaida, les partenaires du projet CesR ont pu étudier le site touristique le plus visité de Lettonie, tester ses services ainsi que la coopération avec les autres prestataires de services touristiques de cette région. Avec l’aide indirecte des médias de masse, le Musée-réserve de Turaida a attiré de nouvelles entreprises et des personnes d’autres pays.

Le Musée-réserve de Turaida est un site historique classé. Le nombre total de touristes en 2012 atteignait les 220 744 visiteurs de tous pays. Les 42 hectares de terres regorgent de sites archéologiques, de monuments architecturaux, historiques et artistiques, tous témoignant des différents évènements survenus dans la région depuis le onzième siècle. Les évènements du Musée-réserve de Turaida sont multiples : outre l’organisation d’expositions, les activités sont notamment axées sur la préservation de l’environnement culturel, l’entretien et le façonnage du paysage.

Museum Reserve „Turaida”

Musée-réserve « Turaida »

Lors de la visite du centre de villégiature « Brūveri », le propriétaire M. Uldis Dvinskis a présenté l’éventail de ses services touristiques et le concept de sa maison d’hôtes. Le centre de villégiature propose la location de salles de conférence et d’hébergements, et offre la possibilité de profiter de saunas traditionnels, de la nature environnante et du patrimoine culturel en collaboration avec des prestataires de services touristiques locaux. À l’heure actuelle, « Brūveri » est le plus important centre de villégiature de la région de Sigulda.

Recreation center „Brūveri”

Centre de villégiature « Brūveri »

Mme Māra Zemdega, propriétaire d’une autre maison d’hôtes « Mauriņi » située dans la région de Sigulda, a présenté son approche de l’offre de services touristiques, et indiqué que sa maison d’hôtes est principalement spécialisée dans l’événementiel et services associés. La propriétaire de la maison d’hôtes « Mauriņi » associe la main d’œuvre locale en fonction des prestations demandées au cours d’un évènement.

Guest house „Mauriņi”

Maison d’hôtes « Mauriņi »

Lors de la rencontre avec les représentants du cluster touristique du Parc national de la Gauja, les participants ont discuté de l’importance d’un système de coordination et de gestion unifié pour la réalisation d’objectifs touristiques communs, ainsi que de la nécessité d’attirer des investissements, d’encourager les innovations et d’assurer un flux d’informations et de connaissances. La triple hélice – Collaboration entre les entreprises, les autorités locales et l’Université Vidzeme, a été désignée comme un élément clé permettant d’assurer le fonctionnement efficace du cluster parallèlement à la réalisation de ses objectifs. L’initiative du cluster touristique du Parc national de la Gauja (Gauja National Parc – GNP) a été lancée fin 2011, impliquant plus de 50 acteurs, en majeure partie des prestataires du tourisme, six municipalités, l’Université Vidzeme, etc. En septembre 2012, l’association « Sigulda Region Tourism Association » (Association touristique de la région de Sigulda) a signé un accord avec l’Agence lettonne pour le développement et l’investissement concernant le financement et la mise en œuvre du projet « Gauja National Park Tourism cluster » (Cluster touristique du Parc national de la Gauja).

À l’occasion d’une rencontre avec le conseil régional de Saulkrasti, les représentants du cluster « Saviļņojošā Vidzeme », de la municipalité de Saulkrasti et du secteur du tourisme ont annoncé une coopération entre les municipalités du littoral afin de développer les infrastructures touristiques de cette région.

Par ailleurs, les partenaires de CesR se sont rendus au château « Bīriņi » et ont pu évoquer l’organisation d’événementiels, principale activité du site. Le château « Bīriņi » emploie en permanence une soixantaine de personnes.

L’accent principal de la visite d’étude de CesR portait sur les nouvelles formes de coopération entre les représentants du secteur du tourisme, y compris les clusters et initiatives de clusters, et les différents exemples de gestion touristique, attirant l’attention sur l’idée de création, restauration et amélioration de l’infrastructure, ainsi qu’une utilisation ingénieuse du patrimoine culturel et naturel, créant ainsi une base pour attirer les investissements et les hommes dans une région aux prestations sociales de bonne qualité.

 

Contact à l’Université de Lettonie : M. Kārlis Muižnieks, ph. : +371 29475144, e-mail : karlis.muiznieks@gmail.com.

 

L’hébergement touristique et les services complémentaires des marais de la Biebrza, Pologne, – étude de cas de Biebrza Eco-Travel

Posté le .

Biebrza Eco-Travel – une agence d’écotourisme des marais de la Biebrza (nord-est de la Pologne, région de Podlachie) – montre comment intégrer les entrepreneurs et les acteurs locaux autour des services touristiques. C’est également un exemple intéressant de tendance inversée en termes de développement des services en zones rurales : les services complémentaires ont été l’élément déclencheur du développement des services d’hébergement (alors que dans les autres bonnes pratiques détectées au sein du projet CesR, l’hébergement constituait la base du développement des services). Cela montre qu’une fois les services complémentaires en place, des possibilités d’hébergement peuvent commencer à se développer.

La fondatrice et propriétaire de Biebrza Eco-Travel, Katarzyna Ramontowska, a lancé sa propre activité à l’âge de 20 ans, alors étudiante en biologie. Il n’existait aucune installation d’hébergement ni aucun transport pour les touristes dans la région des marais de la Biebrza au début des années 1990. Katarzyna était la seule guide touristique qualifiée disponible et a commencé à organiser de A à Z l’industrie touristique locale.

Biebrza Eco-Travel réunit divers services en un même endroit et les propose en « package » aux touristes depuis ces 20 dernières années. Cela implique l’étroite collaboration de 15 guides (sélectionnés parmi près de 180 personnes formées par Katarzyna Ramontowska), 28 fournisseurs de services d’hébergement (sélectionnés parmi les 300 actuellement présents dans la région), plusieurs prestataires de services de transport, environ 20 fabricants de souvenirs, 15 locations de matériel et plus de 20 prestataires de restauration (restaurants, bars, etc.). Tous les services sont disponibles sur un portail touristique unique des marais de Biebrza :

  • location de matériel (rafts, kayaks, vélos, canoës, jumelles, télescopes d’observation, etc.),
  • artistes folkloriques et fabricants de souvenirs,
  • location de bus, minibus, véhicules tout terrain,
  • coaches nature, guides, experts du fleuve Biebrza,
  • tavernes, restaurants, bar,
  • visites du Parc National de la Biebrza.
Kayaking on the Biebrza River

Photo 1 : Activité kayak sur le fleuve Biebrza

Le facteur clé de succès le plus important est le caractère sur-mesure de l’offre qui permet d’apprécier la vie sauvage sous la forme de combinés bien organisés comprenant des excursions en pleine nature, l’hébergement et des services complémentaires. Le principal motif de séjour dans les marais de la Biebrza est la nature. Biebrza Eco-Travel a donc commencé à proposer des excursions dans les zones reculées de la région. La société propose la plus importante sélection de points d’intérêts du territoire tels que : l’observation des oiseaux, les ballades nocturnes, le rafting, les vols en montgolfière, la traversée des marais, le pistage des loups, le circuit des élans, le circuit des castors, etc. Certains d’entre eux sont organisés en petites excursions pendant le séjour des touristes dans la région de Biebrza. La société propose également des séjours complets, correspondant à des sorties d’exploration de la nature de quelques jours encadrées par un guide professionnel et comprenant l’hébergement, la restauration et les transferts.

Des exemples de combinés et de produits proposés par Biebrza Eco-Travel :

Biebrza in a nutshell - wolf tracking

Photo 2 : Combiné Tour de la Biebrza – Produit : « vaches bienheureuses » de Brzostowo (vaches traversant la rivière tous les jours à 17h en été)

Photo 3 : Combiné Sur la piste des loups – 130 km en voiture, 12 km à pied + 1 km à travers les marécages

 Package: wolf tracking

Photo 4 : Combiné Sur la piste des loups – Produit : Traversée du sentier des marécages

Photo 5 Combiné : Sur la piste des loups – Produit : Observation d’un élan

Biebrza Eco Travel recommande et collabore seulement avec les principaux guides et fournisseurs de services et d’hébergement par le biais d’accords de coopération établissant les règles et responsabilités afin de garantir la meilleure qualité et les meilleurs services aux clients qui visitent la région. La société a son propre système de classement des prestataires de services et d’hébergement basé sur des critères d’évaluation spécifiques. Les hébergements sont contrôlés par Biebrza Eco-Travel de façon régulière, plusieurs fois par an, afin d’améliorer en permanence les normes de services.

Examples of accommodation available in the Biebrza region

Photos 6-7 : Exemples d’hébergements disponibles dans la région de la Biebrza

Un tel système garantit un service fiable aux clients et une approche éthique de la nature lors de visites de la région de la Biebrza accompagnées d’un guide qualifié. Par ailleurs, cela constitue pour les autres prestataires de la région une incitation naturelle à améliorer la qualité de leurs services et leurs propres qualifications professionnelles pour être plus compétitifs.

La société investit des ressources financières importantes dans son site internet : sa structure et son référencement. Un nouveau site en polonais (http://new.biebrza.com) a été lancé en 2011, mais la version anglaise reste accessible sur l’ancienne version du site (http://www.biebrza.com). Résultat, Biebrza Eco Travel figure sur la première page de tous les moteurs de recherche pour le mot clé « Biebrza ». La forte motivation de Katarzyna Ramontowska est un élément clé de la réussite de ce projet.  Elle s’intéresse également à la sensibilisation des visiteurs à l’environnement. Katarzyna Ramontowska a déjà participé à plus de 100 programmes télé et radio et collaboré à plusieurs voyages d’étude de la presse dans la région. Elle est également la gagnante du concours « Meilleur guide 2011 » organisé par Rynek Podróży (un des principaux magazines touristiques polonais).  Qui plus est, la poursuite du développement de la société (le champ de ses activités et services) doit être soulignée.Une telle approche professionnelle incite d’autres entrepreneurs locaux à s’associer à la société et, de cette façon, à renforcer leur position sur le marché local des prestataires de services. Cela contribue directement à la création de nouveaux emplois dans la région et maintient les emplois existants, en améliorant leur durabilité sur toute l’année.

Coordonnées :

Katarzyna Ramontowska

Biebrza Eco-Travel

ul. Kościuszki 26/11, 19-110 Goniądz

Email : eco-travel@biebrza.com

http://www.biebrza.com/en/

http://new.biebrza.com/

 

Visite d’étude dans la région d’Olomouc (République tchèque)

Posté le .

Début juin 2013, une visite d’étude a été organisée dans la région d’Olomouc pour réunir tous les représentants des partenaires du projet CesR et ainsi leur permettre de mieux comprendre les succès du développement rural et du soutien touristique au sein de la région d’Olomouc.

13 personnes de 7 pays européens ont participé à cette visite d’étude.

Le premier jour de la visite était consacré à une conférence publique, à laquelle ont assisté les acteurs du développement rural et lesacteurs du tourisme de la région d’Olomouc. Le projet CesR et ses objectifs y ont été présentés. A travers la présentation réalisée par Thomas Ducloutrier, représentant le Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne, l’ensemble des participants a bénéficié d’informations sur les premières « bonnes pratiques » identifiées dans le cadre de CesR. Plus tard, Marta Novotna de l’Autorité régionale de la région d’Olomouc, a présenté les actions et fonds publics dédiés au développement rural.

Conference in Olomouc

La conférence du 11 juin 2013 – discours d’introduction du vice-Président de la région d’Olomouc, M. Michal Symerský

Ensuite, les représentants du Ministère du Développement Régional et le Ministère de l’Agriculture de la République Tchèque ont effectué leur présentation dans lesquelles ils communiquaient les dernières informations sur l’économie touristique, la coopération internationale et le développement rural après 2013.

La dernière partie de la conférence portait sur les exemples de projets innovants de la région d’Olomouc. Le premier projet était présenté par Katerina Cadilova qui a fait part à l’assemblée du système et des résultats de la stratégie de marque régionale qui, dans la région d’Olomouc, est une véritable réussite grâce à la collaboration et au soutien financier de la Région. Une autre présentation effectuée par Ivo Škrabal a détaillé les activités et objectifs de la première Coopérative d’activités et d’emploi (CAE) de la région d’Olomouc qui repose sur l’expérience positive de l’Espagne et de la France.

La visite d’étude sur le terrain au village de Bouzov constituait la seconde partie du programme. Le maire M. Zdeňek Foltýn a évoqué les projets du village en matière de développement touristique, avant de présenter l’attraction phare du territoire : le château de Bouzov, en compagnie de la gérante du château Zuzana Sulcova. Les principales activités de la marque régionale Hana ont ensuite été abordées. Bouzov Castle

Le voyage d’étude au village de Bouzov se devait d’inclure une brève visite de ce château de conte de fées

Le deuxième jour de la visite fut consacré à l’indispensable discussion du Comité de Pilotage du projet à la suite de laquelle le groupe s’est dirigé vers la ville de Horní Lipová où diverses rencontres se sont tenues, avec notamment:

–          M. Josef Sekula, propriétaire d’une pension qui a introduit divers services avec son offre d’hébergement (pistes de ski et remontées mécaniques)

–          M. Zdenek Korčian – le propriétaire de la pension « U Ospaleho Heligonu », également artiste de théâtre, qui a présenté sa pension ainsi que les autres évènements sociaux dont l’objectif est d’attirer les touristes dans la localité de Horní Lipová. Un des évènements de cette localité éloignée est son lien étroit avec le film « Aloïs Nebel » et l’application web touristique associée à la région et à ce film.

Meeting with pensions owners Les partenaires ont rencontré des propriétaires de pensions à Horní Lipová (M. Sekula et M. Korčian)

D’autres rencontres ont ensuite eu lieu au centre touristique Ramzová, avec :

–          M. Miroslav Jon, propriétaire de la pension « St. Roch », qui propose également à ses hôtes des services associés aux activités de bien-être ;

–          Mlle Hana Olejnikova, coordinatrice de la marque régionale Jeseniky, qui a présenté les activités et résultats de la marque régionale pour les prestataires de services et producteurs certifiés.

À la fin de cette journée complète, une visite du nouvel établissement Kolštejn (micro-brasserie) était organisée. Cette brasserie est une des nombreuses pièces composant la mosaïque de services proposés par le centre touristique Relax de Kolštejn.

Le dernier jour de la visite d’étude s’est tenu dans la vallée du fleuve Desna. La région d’Olomouc a décidé de présenter aux partenaires européens les services associés à un programme actif de loisirs à la campagne. Cela concernait plus particulièrement :

–          Les terrains multifonction de Kouty en compagnie du directeur Petr Marek

–          La ville de Loucna nad Desnou et les terrains de loisirs de Kocián en compagnie du maire M. Pavel Martinek

–          Les ateliers de fabrication de papier à la main de Velke Losiny

Monsieur le maire de la ville de Loucna nad Desnou, Pavel Martinek, a enfin présenté un exemple très intéressant de coopération du secteur public avec les investisseurs privés. La ville investit sur le long terme dans la zone du centre ville et dans le site de loisirs Kocian et, de ce fait, a encouragé le propriétaire du château – inutilisé pendant longtemps – à le restaurer à des fins d’hébergement touristique.

CesR joue les entremetteurs pour le plus grand Forum d’affaires d’Irlande — CorkMEET 2013 — avec un groupe d’entreprises slovènes

Posté le .

Le plus grand forum de networking d’affaires d’Irlande, CorkMEET 2013 s’est tenu à Cork du 10 au 12 avril 2013. Organisé pour la première fois en 2009, CorkMEET est un forum international de networking d’affaires ouvert aux PME irlandaises et internationales de tous secteurs d’activités ayant pour objectif d’étendre leur présence à de nouveaux marchés ou de trouver un nouveau partenaire. Cet évènement de trois jours a proposé aux sociétés un éventail d’activités, incluant des rendez-vous préprogrammés, une conférence d’affaires, l’évènement Gourmet Food qui regroupait les boissons et produits alimentaires locaux et un dîner de networking ; chaque activité constituant une occasion de créer des contacts.

Des liens ont été établis via le projet CesR dont les partenaires ont été informés de la tenue de ce forum par les représentants du Conseil Général du Comté de Cork (Cork County Council), partenaire irlandais.

La Slovénie, un des huit partenaires européens participant au projet CesR, a exprimé de l’intérêt pour l’événement et fut donc mise en contact avec les organisateurs du forum CorkMEET. Le partenaire slovène de CesR a organisé le déplacement à Cork, depuis la Slovénie, d’un groupe de 11 délégués représentant 8 entreprises slovènes différentes.

Toutes les entreprises qui participèrent au CorkMEET se sont vues proposer jusqu’à 16 rendez-vous privés préprogrammés avec les entreprises de leur choix au format de speed networking. Ces rencontres étaient pré-sélectionnées par les délégués depuis le site internet du CORKMEET 2013. Plus de 400 participants se sont inscrits pour participer à plus de 7 500 rencontres individuelles, initiant ainsi des milliers de partenariats commerciaux entre PME d’Irlande et de l’étranger.

Bien que la majorité des délégués (85 %) aient été des entreprises irlandaises, les participants étrangers comprenaient des délégations représentant :

  • United Kingdom Trade & Invest – Entreprises basées à Bristol et Pays de Galles
  • InterTrade Ireland – agence gouvernementale pour le commerce irlandais.
  • Ambassade polonaise, Département du commerce
  • Slovénie – SPIRIT & Agence régionale de développement MURA Ltd.
  • Slovaquie
  • Pologne
  • Belgique

Pendant le CorkMEET, un Hall d’Exposition de plus de 31 stands interactifs ont accueilli les agences gouvernementales de développement, les organisations de promotion du commerce extérieur et les ambassades afin de faciliter les demandes de renseignements et de promouvoir la croissance commerciale et le potentiel à l’export.

CorkMEET 2013 est un partenariat à but non lucratif entre le Conseil Général du Comté de Cork (Cork County Council) et le Conseil municipal de Cork (Cork City Council), les Cork County et City Enterprise Boards (Conseils d’entreprises de la ville et du Comté de Cork) et la Chambre de Commerce de Cork.

Corkmeet Slovenia

Anne O’Donnell

Chargée du développement touristique

Cork County Council (Conseil Général du Comté de Cork)

email          anne.odonnell@corkcoco.ie

Tél.               (+353) 021 4285650  (Internal Ext 5650)

Portable        (+353) 087  2808660

 

Visite de terrain CesR en Auvergne (France)

Posté le .

Les partenaires du projet CesR se sont retrouvés en région Auvergne du 16 au 18 avril 2013 pour une visite de terrain organisée par le Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne.

L’objectif de ce déplacement pour les 19 participants était d’approfondir leur connaissance des exemples auvergnats identifiés par le CRDTA en matière de services à la clientèle dans les meublés de tourisme d’une part, et de mutualisation de l’emploi d’autre part.

Au menu de cette visite d’étude, outre les réunions nécessaires au pilotage du projet, de nombreuses rencontres techniques :

–          M. Erwan Le Capitaine, coordinateur régional d’Accueil Paysan, a présenté l’association avec un focus particulier sur les services proposés par certains propriétaires de meublés dans une réelle logique de réseau, puisque la plupart des services sont assurés par d’autres membres d’Accueil Paysan.

–          M. Samuel Houdemon a ouvert les portes de Fortuniès 1864, un bel ensemble de deux gîtes en territoire rural de montagne dans le Cantal. Il a également présenté les nombreux services proposés à la clientèle et l’implication de prestataires du voisinage dans la réalisation de ces services.

 

Les partenaires du projet CesR autour de Samuel Houdemon, lors de la visite des gîtes Fortuniès 1864

Les partenaires du projet CesR autour de Samuel Houdemon, lors de la visite des gîtes Fortuniès 1864

–          M. Stéphane Crégut a présenté ses entreprises : l’agence immobilière AIP Sancy et Arvernha Resorts. M. Crégut apporte des solutions à des investisseurs pour acquérir une propriété dans le Sancy à des fins de location touristique, puis pour assurer la gestion de ces hébergements : réservation, accueil, entretien, prestations de services…

–          M. François Bigot, propriétaire de l’hôtel Le Charlet à La Bourboule, a expliqué son modèle d’exploitation pour les meublés de tourisme qu’il propose à la location à proximité de l’hôtel. Cette proximité permet des synergies intéressantes, notamment en ce qui concerne les services à la clientèle.

 

François Bigot présentant son entreprise à l’équipe CesR

François Bigot présentant son entreprise à l’équipe CesR

Et enfin trois rendez-vous dédiés aux solutions de partage et de mutualisation de l’emploi, dont l’étude pourrait alimenter la réflexion des partenaires de CesR sur la mutualisation de ressource humaine entre plusieurs propriétaires de meublés :

–          M. Michel Yperzeele a présenté dans le détail son entreprise d’emploi partagé nommée Exceltio. Ce type de structure permet de mettre à la disposition de ses clients une main d’œuvre adaptée aux besoins sans qu’ils aient à subir les risques et procédures liées à l’emploi d’un salarié. Exceltio employant son personnel sur la base de Contrats à Durée Indéterminée, il s’agit d’une solution de partage de l’emploi qui contribue à pérenniser sur les territoires les emplois et les personnes.

–          Mme Aurélie Laniray et Mme Clotilde Maire, Chargées de Développement, ont expliqué le fonctionnement de GE2A, groupement d’employeurs œuvrant essentiellement dans le domaine des sports et des loisirs en Auvergne. Cette association apporte à ses membres, principalement des associations et collectivités, des solutions de mise en commun de ressources humaines.

–          Enfin M. Antoine Faure d’Appuy Créateurs a donné une présentation des Sociétés COopératives et Participative (SCOP), ainsi que des Coopératives d’Activités et d’Emploi (CAE), avant de rentrer dans le détail d’Appuy Créateurs et de sa filiale dédiée aux services Appuy Dom.

Ces nombreux exemples viennent enrichir la réflexion des partenaires de CesR en apportant des solutions, même partielles, à la question de la mise en œuvre de services dans les gîtes et meublés lorsque le recrutement et l’emploi direct de personnel sont difficiles ou complexes.

 

Plus d’informations auprès de Thomas Ducloutrier, Comité régional de Développement Touristique d’Auvergne, 04 73 29 49 40 ou thomas.ducloutrier@crdt-auvergne.fr.

 

 

Chata Magoda au cœur des Bieszczady (Pologne) – une idée de maison de vacances et de chambres d’hôtes assorties de prestations

Posté le .

L’objectif des partenaires de CesR est de créer des conditions favorables au développement de prestations proposées en location de vacances, un marché aujourd’hui délaissé. Plusieurs exemples dans différents pays européens montrent une tendance à la hausse de la demande pour ce type de services.

Chata Magoda est un très bon exemple d’hébergement de vacances assorti d’une offre de services complémentaires. Le fonctionnement de cette SME est celui d’une maison d’hôtes et d’une maison de vacances dans le cadre rural de la chaîne de montagnes Bieszczady (sud-est de la Pologne).

Jagoda Miłoszewicz et Maciek Pawlik – les propriétaires de la maison d’hôtes Magoda – ont quitté Szczecin (Poméranie occidentale) pour s’installer en 2004 à Lutowiska, village des Bieszczady, avec, en quittant la ville pour la campagne, l’envie de changer de mode de vie. Il leur aura fallu un an et demi pour construire une maison d’hôtes, et deux ans pour lancer leur première saison touristique. La maison d’hôtes a été baptisée Chata Magoda (contraction des prénoms des deux propriétaires, Maciek et Jagoda), et compte 12 lits répartis en chambres de 2, 3 et 4 personnes.

Les propriétaires de Chata Magoda proposent également à la location une maison de vacances baptisée Chata Bojkowska. Cette fermette vieille d’un siècle a été entièrement restaurée en 2010 et équipée d’un plancher chauffant, de plaques électriques et de salles de bain modernes. Sa capacité est de 8 lits répartis sur 3 chambres. Dès la première saison en 2011, Chata Bojkowska s’est révélée un très bon investissement. Elle a été louée toute la saison été et hiver 2012. Et les réservations pour 2013 ont été faites très tôt.

Chata Magoda (maison d’hôtes) et Chata Bojkowska (maison de vacances) proposent deux types de services complémentaires : ceux proposés directement par les propriétaires et ceux proposés par des artisans locaux en partenariat avec les propriétaires. Pour pouvoir proposer des prestations complémentaires, les propriétaires, en plus d’eux-mêmes, emploient 1 ou 2 saisonniers. Le séjour à Chata Magoda comprend l’hébergement et deux repas (petit déjeuner et dîner). Chata Bojkowska est louée en maison de vacances avec possibilité de commander des produits régionaux pour le petit-déjeuner et le dîner (pain, fromage, miel, confiture, saucisses, etc.) et des dîners faits maison (soupe, plat principal, pâtisserie et compote de fruits). Tout ceci grâce à une collaboration étroite avec un artisan local qui fournit un service traiteur aux touristes séjournant dans cette location de vacances.

Maison Chata Bojkowska

Maison Chata Bojkowska

Des prestations internes sont également mises à disposition des touristes séjournant dans la maison d’hôtes ou dans la fermette :

  • Feu de camp avec saucisses
  • Promenade en traîneau et feu de camp
  • Sandwiches pour les excursions
  • Location de skis de fond
  • Location de traîneaux
  • Transport jusqu’à 6 personnes
  • Boutique de souvenirs proposant les produits des artisans locaux : miel, boissons alcoolisées locales (liqueurs de fruits), confitures, cartes postales faites à la main, livres, guides touristiques, cartes, produits de l’artisanat local – attrape-rêves, napperons au crochet, chaussettes en laine, bijoux, produits en feutre)
  • krywulki – larges collerettes tissées de fines perles de verre www.pracownia-miodosytnia.pl

Certains services complémentaires proposés par des artisans locaux sont à réserver à l’avance : randonnée équestre, marche nordique, ateliers osier, céramique et feutre, et massages.

 

Maison Chata Bojkowska

Maison Chata Bojkowska

À propos de Chata Bojkowska et de sa localité

Chata Bojkowska fait partie du sentier de l’Écomusée « Les Trois Cultures » de Lutowiska. L’Écomusée (un musée sans mur) est un musée à thème dont les expositions sont disséminées sur plusieurs sites. Les expositions créent une collection vivante sur la nature et la culture de la région. Le nom « Trois Cultures » renvoie à l’histoire de la région, où 3 communautés cohabitaient avant la Seconde Guerre mondiale – les Juifs, les Ukrainiens et les Polonais.

Chata Bojkowska fait également partie du Sentier Chyże Bojkowskie – un type particulier de vielles fermettes servant à la fois de lieu d’habitation et de lieu de travail, conçues par des charpentiers à partir des ressources naturelles alentour : bois, pierre, paille et argile.

Lutowiska est une commune de la province de Voïdvodie des Basses-Carpates (476 km2) qui compte moins de 2 200 habitants (densité de la population : 5 hab./km2). 82 % de la superficie est recouverte de forêts. La commune comprend 57 établissements, des sentiers de randonnée (107 km), des chemins équestres (142 km) et cyclables (106 km).

Adresse :

Chata Magoda

Gospodarstwo agroturystyczne

Jadwiga Miłoszewicz

38-713 Lutowiska 27

e-mail: chatamagoda@gmail.com

www.chatamagoda.pl

 

Réunion du groupe de travail régional irlandais à Cork, Irlande

Posté le .

La première réunion du groupe de travail régional irlandais de CesR s’est déroulée au siège du Comté de Cork, en Irlande, le 28 février 2013.

17 intervenants ont participé à cette réunion, représentant les organisations suivantes :

  • le Comté de Cork
  • Fáilte Ireland (Autorité nationale chargée du tourisme)
  • la Fédération des gîtes ruraux irlandais
  • la Fédération des hôtels irlandais
  • les Propriétaires de gîtes ruraux
  • l’Université de Cork
  • l’Institut technologique de Cork
  • un consultant en tourisme (préparant l’Analyse régionale de CesR)

Une présentation du projet CesR, de ses buts et objectifs a été réalisée et suivie d’un bref compte-rendu des fonctions du groupe de travail régional. L’objectif du groupe de travail est d’évaluer les informations et les bonnes pratiques recueillies dans les différentes régions partenaires, ainsi que d’examiner différents moyens d’adapter ces expériences au secteur des gîtes ruraux en Irlande. Un manuel technique sera mis au point en 2014, résumant des recommandations en matière de politiques publiques régionales et locales, basées sur les bonnes pratiques identifiées et sur les résultats des réunions des groupes de travail organisées dans chaque pays partenaire.

Il a également été indiqué, après l’achèvement du manuel technique, qu’une feuille de route sera développée par chaque région partenaire. L’objectif de cette feuille de route est d’encourager tous les partenaires à réfléchir à ce que le projet pourrait apporter à leur région et à anticiper les transferts de politiques et stratégies exemplaires.

Le Consultant en tourisme de CHL Consulting Ltd a réalisé une présentation de l’Analyse régionale préparée pour la région de Cork, ainsi que des trois Bonnes pratiques identifiées à Cork. Cela fut suivi d’une séance de questions/réponses. L’un des problèmes abordés fut celui de la classification des gîtes ruraux. Les membres du groupe ont indiqué que bien qu’un système de classification soit en place, aucune législation irlandaise ne force les propriétaires de gîtes ruraux à l’utiliser. Les membres ont également déploré le caractère obsolète des critères de certification, insistant sur le besoin de les réviser. Lors de la réunion, il a été convenu que des informations seraient recherchées sur le système de classification en vigueur dans chacune des autres régions partenaires.

Le groupe a ensuite pu voir une présentation des informations recueillies lors des deux précédentes visites à Gozo (Malte) et dans le massif du Troodos, à Chypre.

La prochaine réunion du groupe de travail régional irlandais aura lieu en décembre 2013 et portera sur les visites des partenaires à Clermont-Ferrand en France, dans la région d’Olomouc en République Tchèque, en Lettonie et à Grenade en Espagne.

 

Les participants de la réunion du groupe de travail régional irlandais à Cork

Les participants de la réunion du groupe de travail régional irlandais à Cork

Les participants de la réunion du groupe de travail régional irlandais à Cork

CesR présenté aux membres du Comité des Régions à Dublin

Posté le .

Le 28 février et 1er mars derniers se tenait à Dublin une conférence du Comité des Régions sur le thème des nouvelles compétences et des nouveaux emplois (« Europe 2020 Conference – Agenda for new skills and jobs »). Cette thématique est en effet l’une des 7 thématiques prioritaires de la stratégie Europe 2020 adoptée par l’Union Européenne.

A la demande du Comité des Régions, le projet CesR a fait l’objet d’une présentation dans le hall d’exposition aux côtés d’autres projets européens dédiés à l’emploi et aux ressources humaines.

Les partenaires du projet étaient pour l’occasion représentés par M. Thomas Ducloutrier, du Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne et M. Fergal Gough du Comté de Cork.

Cet événement fut une très bonne occasion d’informer les 200 décideurs publics européens présents de l’existence du projet CesR, de ses objectifs et des résultats attendus.

Plus d’informations sur cet événement à l’adresse suivante : http://www.cor.europa.eu/en/news/events/Pages/europe-2020-conference-agenda-for-new-skills-and-jobs.aspx

 

Panneau de présentation du projet CesR

Panneau de présentation du projet CesR

 

Conférence « Un agenda pour les nouvelles compétences et les nouveaux emplois », Dublin

Conférence « Un agenda pour les nouvelles compétences et les nouveaux emplois », Dublin

Voyage d’étude CesR à Troodos, Chypre

Posté le .

Les partenaires du Projet CesR ont tenu leur quatrième réunion à Troodos, Chypre, la semaine du lundi 10 décembre 2012. Cette réunion avait deux objectifs :

– gérer les aspects administratifs et financiers du projet, coordonner les actions entre partenaires, et

– se rendre dans la zone étudiée et observer les exemples de bonnes pratiques visant à promouvoir le développement durable du tourisme rural, de l’accueil et d’autres services et formes coopératives d’emploi rural telles que le mi-temps, les horaires flexibles et le cumul d’emplois.

CesR Steering Committee meeting in Troodos

Le Comité de Pilotage du projet CesR en réunion à Troodos

 

Tous les partenaires ont séjourné dans le Troodos Hotel (www.troodoshotel.com), qui bénéficie d’un emplacement stratégique au cœur du Parc Forestier National de Troodos, le point culminant de l’île, et depuis lequel ils se sont rendus dans les divers villages de la région, à une heure de car.

Le mardi après-midi, après la Réunion du Comité de Pilotage, le groupe s’est rendu dans les environs de Pitsilia, au sud-est de la région de Troodos. Le groupe a visité le village d’Agros (www.agros.org.cy) et les entreprises familiales Nikis Workshop et Rose House, dont l’activité repose sur les produits agricoles et animaux traditionnels, et s’est vu présenter l’hôtel local “Rodon” (www.rodonhotel.com) qui fonctionne comme une société par actions puisqu’il est la propriété des villageois et des personnes originaires de la région.

Plus tard dans l’après-midi, le groupe s’est dirigé vers l’Exploitation vinicole de Tsiakkas (http://199.236.92.105/tsiakkas/) dans le village de Pelendri (www.pelendri.org) après quoi ce fut la rencontre avec le propriétaire du Symposio, (http://www.pelendri.org/english/symposio.shtm) une taverne de village montagnard typique. Ce qu’il est intéressant de noter à propos de cette taverne, c’est que ses propriétaires possèdent plusieurs maisons voisines, louées aux touristes tout au long de l’année, avec des services de restauration et de ménage.

 

 

CesR partners in Troodos

Les partenaires de CesR à Troodos

Le mercredi matin, les partenaires ont visité le Parc National de Troodos et le Centre Environnemental dans le Parc de Troodos (http://cypruslife.akrifiles.net/Page22_4.html) puis ils se sont rendus dans le village de Platres (www.platres.org). Dans le centre communautaire local, ils se sont vus expliquer les activités des trois organisations parentes :

– l’Agence de développement de Troodos,

– le Comité Régional pour le Développement Touristique de Troodos, et

– le Réseau Troodos, à savoir l’entreprise qui déploie les projets et les activités.

Leurs efforts conjoints sont considérés comme un excellent exemple des meilleures pratiques locales quant à la façon de créer des synergies et d’amener les acteurs nationaux et locaux à promouvoir le développement économique de la région de Troodos.

 

Casale Panayiotis

Casale Panayiotis

 

Dans l’après-midi, le groupe a visité les environs de Marathasa et le village de Kalapanayiotis www.kalopanayiotis.com/. A Kalopanayiotis, les partenaires ont pu observer l’un des projets les plus innovants de Chypre en matière de tourisme vert, qui propose un hébergement avec pension, Casale Panayiotis (www.casalepanayiotis.com). Ils ont été accueillis par le propriétaire qui se trouve être le Président du Conseil Communautaire local et de l’Agence pour le Développement de Troodos. Il leur a exposé les projets en cours dans le village, destinés à élargir et améliorer les services touristiques locaux. Casale Panayiotis est une forme très intéressante de gestion conjointe de chambres appartenant à différents propriétaires. Une société d’exploitation a été constituée, et propose divers services aux clients.

Le jeudi matin, les partenaires se sont rendus dans la région viticole, tout au sud de la région, où ils ont rencontré le propriétaire de l’exploitation Lambouri à Kato Platres (www.lambouri.com/). Ils ont ensuite participé à une conférence sur le développement rural et le tourisme vert à laquelle ont participé un certain nombre de membres de conseils locaux de différents villages et de représentants publics dans le village d’Omodos.

La visite officielle s’est achevée par une nouvelle réunion technique de quatre heures qui s’est prolongée tard dans la nuit, et au cours de laquelle les partenaires ont présenté leurs travaux, notamment une analyse SWOT dans leurs régions respectives.

 

Voyage d’étude CesR et conférence publique dans le Comté de Cork

Posté le .

Le Conseil Général de Cork a accueilli la troisième réunion des partenaires du Projet CesR ainsi que leur visite d’étude du 10 au 14 septembre 2012.

Les 8 partenaires du projet CesR ont participé à l’événement et ont tous convenu de son succès.

D’excellents échanges d’information ont eu lieu et de nouvelles idées à fort potentiel de transposition dans les régions partenaires ont pu être identifiées.

La première réunion des partenaires du projet CesR a eu lieu le 11 septembre dans un ancien grenier en pierre transformé en un centre de conférences moderne à proximité de Ballymaloe House et de gîtes dans la campagne irlandaise à 32 kilomètres de Cork.

Après que chacun des partenaires ait apporté de nouvelles informations financières et techniques, ce fut au tour de Madame Hazel B. Allen, propriétaire de l’établissement Ballymaloe de faire une petite présentation, suivie d’une promenade sur les 100 hectares d’exploitation bio, de la Ballymaloe Cookery School et des gîtes (www.ballymaloe.ie).

Au total, 7 cottages d’une et deux chambres jouxtent la Ballymaloe Country House qui étaient tous autrefois des bâtisses à usage agricole. 8 autres chalets en bois ont été ajoutés pour héberger le personnel et les hôtes et 9 autres logements indépendants sont annexés à l’école de cuisine.

CesR Irish Partner Meeting in The Grainstore, Ballymaloe, Shanagarry, East Cork.

Réunion des partenaires de CesR, dans l’établissement The Grainstore, Ballymaloe, Shanagarry, East Cork  Réunion des partenaires de CesR dans l’établissement The Grainstore, Ballymaloe, Shanagarry, East Cork

L’approche durable de l’agriculture, du tourisme gastronomique et de l’hébergement est apparue clairement dans cet exemple de bonne pratique. Les partenaires ont été particulièrement impressionnés par le caractère familial de l’entreprise Ballymaloe ainsi que par l’engagement et le partenariat avec la communauté locale en matière de création d’emplois et de développement rural.

Une conférence sur le tourisme intitulée “Driving Corks Tourism Industry: A Best Practice Approach” a été organisée au siège du Conseil Général de Cork, à la Mairie, le 12 septembre 2012 (www.corkcoco.ie).

 

Ms. Anne O’Donnell, Tourism Development Officer, addressing CesR Tourism Conference, County Hall , Cork, Ireland on 12 September 2012

Madame Anne O’Donnell, Chargée du développement touristique, intervenant lors de la conférence sur le tourisme dans le cadre du projet CesR au Comté de Cork, en Irlande, le 12 septembre 2012

Cette conférence a réuni plus de 90 acteurs du secteur du tourisme et des instances publiques de Cork.

Sont intervenus, entre autres, des représentants de Failte Ireland South-West, du Conseil Général de Cork, du Port de Cork, de grandes entreprises, du secteur du tourisme gastronomique ainsi que des représentants du secteur du tourisme de Cork. Les participants à la conférence ont discuté des points forts de Cork et de ses opportunités en tant que destination touristique internationale. L’accent a également été mis sur la création d’emplois et sur les difficultés rencontrées par le secteur de l’hébergement.

Les partenaires du projet CesR ont pris connaissance du rôle majeur que les Autorités Locales du Conseil Général de Cork avaient joué dans la promotion du Tourisme dans la région et dans l’approche coopérative qui s’est développée avec le Comité National pour le développement du Tourisme, Failte Ireland. Des projets phares tels que le développement de la Mizen Bridge Experience et Spike Island ont été discutés. La difficulté des zones rurales périphériques à attirer les touristes a été abordée et des solutions potentielles ont été avancées. Les points de vente uniques de la Culture Culinaire de Cork et la destination de Tourisme de croisière ont également été mis en exergue. De plus, les partenaires du projet CesR ont pris connaissance des difficultés rencontrées par les Groupes Ruraux d’Action Locale à accéder au financement européen et à apporter un financement aux projets de tourisme local.

Les médias locaux de Cork ont également assisté à cette conférence sur le tourisme, ce qui a produit une publicité positive pour le projet CesR et pour le Comté de Cork comme destination touristique internationale.

 

CesR Partners at County Hall Buildings, Cork.

Les partenaires du projet CesR devant le Comté de Cork.

Une étude de terrain dans le Port de Cork a été le point d’orgue du dernier jour de travail qui avait débuté par une visite du Bella Vista Hotel et de ses meublés pour s’achever dans le Site de Pêche à la ligne du Port de Cork. Les participants ont pu constater combien cette approche intégrée bénéficiait au secteur de la pêche de loisir et aux prestataires d’hébergements de Cobh et des environs du port.

Le Bella Vista (www.bellavistahotel.ie) est un hôtel 2 étoiles situé en surplomb de la ville de Cobh, près de Cork.  Il bénéficie d’un panorama magnifique de la ville et du Port de Cork, l’un des plus grands ports naturels du monde. Outre ses 18 chambres avec salle de bains et un bâtiment abritant 10 locations meublées, le Bella Vista propose également un parc de 10 bateaux de pêche bien équipés, ce qui plaît beaucoup aux pêcheurs allemands et hollandais. Sous les auspices de Failte Ireland (Comité national de développement du tourisme), les prestataires de services de bateau et de pêche de loisir de la région du port, ainsi que les hôtels, pubs et restaurants, se sont réunis pour promouvoir ensemble le Port de Cork comme destination d’excellence.  La population locale et les prestataires d’hébergement du cru s’attachent fortement à promouvoir le Site d’Excellence de pêche à la ligne. Pour davantage d’informations, veuillez consulter le site http://corkharbouranglinghub.blogspot.ie et (www.failteireland.ie).

Cette partie de l’étude a également inclus une visite de Spike Island, dans le Port de Cork.

Spike Island occupe une position clé dans le port de Cork, le second plus grand port naturel au monde. Spike Island a récemment été placée sous le contrôle du Conseil Général de Cork et est en voie de devenir un site touristique international majeur. Cette île multiculturelle a hébergé un monastère, une forteresse et une prison sur ses 104 hectares, et tous ont laissé leur empreinte. Le Comté souhaite développer l’île afin de transmettre l’héritage des 1 400 ans d’histoire de l’Irlande et de sa diaspora. Il espère que le développement de Spike Island en tant que site touristique contribuera à renforcer l’infrastructure touristique et historique du Port de Cork (www.spikeislandcork.ie).

Une Réunion Technique de CesR a également été organisée le 13 septembre 2012. Les membres ont échangé ce qu’ils avaient retenu de leur visite d’étude irlandaise et ont également abordé les problèmes communs qui avaient jusque là été identifiés par l’Analyse Régionale de chaque région partenaire.

Dans l’ensemble, les partenaires du projet CesR ont beaucoup apprécié leur séjour dans le Comté de Cork. Ils ont séjourné à l’Hôtel Vienna Woods (www.viennawoodshotel.com) et ont également pu visiter les locations meublées proposées sur le site de l’hôtel. Au moment du départ, Michael Magner, Directeur de l’Hôtel Vienna Woods, a offert à chaque partenaire une corbeille de produits irlandais pour le voyage de retour. Tous les partenaires sont tombés d’accord : ils ont ressenti une hospitalité et un accueil irlandais uniques pendant toute la durée de leur séjour à Cork.

 

Voyage d’études à Gozo, Malte

Posté le .

CesR minibus

Voyage d’étude à Gozo

Du 26 au 29 juin, les partenaires du projet CesR se sont réunis à Gozo, la seconde île de Malte, afin d’observer et de tirer les enseignements de modèles d’entreprises très intéressants.

En fait, l’idée du projet CesR est née à Gozo, alors que le Chef de File découvrait les produits d’une société appelée Baron Group Malta. L’idée sous-jacente au voyage d’étude du CesR à Gozo consistait à montrer à tous les partenaires ces initiatives positives et à les approfondir.

 

CesR partners and Baron Group Malta

Les partenaires du projet CesR et l’équipe du Baron Group Malta

Plusieurs rencontres ont été organisées avec des acteurs majeurs :

–          M. Brian Meilak, Directeur des Opérations, Baron Group Ltd (http://www.barongroupmalta.com/)

–          M. Paul Scicluna, PDG de Gozo Farmhouses Ltd (http://www.gozofarmhouses.com/)

–          M. Manuel Tabone, Directeur du tourisme, Ministère de Gozo (www.visitgozo.com)

–          M. Anthony Zammit, Directeur d’Eco-Gozo, Ministère de Gozo (www.ecogozo.com)

–          M. Joe Muscat, Directeur général de l’Association pour le Tourisme de Gozo (www.islandofgozo.org)

Ces réunions ont permis aux partenaires de mieux comprendre le modèle d’entreprise des meublés avec services à la carte.

Le développement de ce modèle d’entreprise dans les régions de CesR représente un très fort potentiel de création d’emplois. L’analyse de sa capacité de transposition dans divers pays aux contextes juridiques différents est l’une des prochaines tâches du partenariat CesR.

Ce voyage d’étude a également été l’occasion d’organiser une réunion du comité de pilotage du projet.

 

Steering Committee meeting

Réunion du Comité de Pilotage

Conférence de lancement à Clermont-Ferrand

Posté le .

La réunion de lancement – accompagnée d’une conférence publique – a été organisée à Clermont-Ferrand (France) le 7 mars.

M. René Souchon, Président du Conseil régional d’Auvergne, a accueilli les participants et ouvert la conférence.

 

Mr René Souchon

M. René Souchon, Président du Conseil régional d’Auvergne

Puis, Madame Marie-José Bernard, en charge du point de contact national du programme Interreg IVC, a présenté le programme, donné le détail et expliqué les résultats des premiers appels à projets Interreg IVC.

Madame Charlotte Legrand, Chargée de mission au Conseil régional d’Auvergne, a informé le public des autres actions régionales d’Auvergne relatives à la coopération européenne, en insistant particulièrement sur les projets RTF et IMMODI.

La seconde partie de la conférence était consacrée au projet CesR lui-même. M. Thomas Ducloutrier, Chef de projets au Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne, Chef de file du projet, a présenté les objectifs du CesR, ainsi que les activités prévues et les résultats attendus.

Puis, tous les partenaires ont présenté leurs régions et leurs organisations, ont expliqué les enjeux de leurs régions et l’importance du projet CesR dans leur problématique de développement :

  • M. Karel Hošek, Région d’Olomouc (République Tchèque)
  • M. Marek Wieckowski, Académie polonaise des Sciences (Pologne)
  • Mme Filio Kyriacou, Agence de développement de Troodos (Chypre)
  • Mme Trinidad Manrique de Lara Vílchez, Diputación de Grenade (Espagne)
  • M. Janis Aprans, Université de Lettonie, Centre d’Etudes Européennes et de Transition (Lettonie)
  • M. Daniel Ulčar, Agence de Développement Régional Mura (Slovénie)
  • M. Louis Duffy, Comté de Cork (Irlande)

M. André Chapaveire, Président Délégué du Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne, a conclu l’événement, en demandant l’implication active de tous les participants jusqu’à la fin du projet et la conférence finale qui sera organisée également à Clermont-Ferrand à la fin de l’année 2014.

 

Cesr Partners - group Picture

Les partenaires du projet CesR