Coopérative sociale « Haven » à Raciechowice (Pologne) : une coopération locale efficace

Posté le .

La Coopérative sociale « Haven » est présentée dans le cadre du projet CesR comme l’un des exemples de bonne gestion des ressources humaines en zone rurale. Cette Coopérative propose une gamme de services dans la région de Myślenice (673,3 km², population env. 123 000 résidents), une zone rurale de la voïvodie de Petite-Pologne, au sud de la Pologne. Les principales missions de la coopérative sont la restauration, la maintenance et l’entretien quotidiens de trois écoles locales de la municipalité de Raciechowice (61 km², population env. 6 000 résidents). D’autres activités sont proposées, comme les services de restauration destinés aux résidents et employés des entreprises locales, ainsi que pour les réunions, conférences et événements. Les membres (employés) de la Coopérative gèrent également une maison d’hôtes (20 lits), avec service de restauration et salle de conférence. Ils participent également activement à la vie culturelle de la région, plus particulièrement en cultivant les traditions régionales et locales.

Guesthouse in Kwapinka village

Maison d’hôtes dans le village de Kwapinka

En 2011, la municipalité a connu quelques difficultés quant au budget 2012 de plusieurs cantines scolaires locales. 18 personnes auraient dû perdre leur emploi au cours des mois suivants. Ces agents (principalement des cuisiniers) n’étaient qualifiés que dans ce domaine, ayant occupé ce même poste pendant de nombreuses années. Dans certains cas, ils étaient les seuls à travailler dans leur foyer. C’était donc une situation très difficile à gérer pour une municipalité d’environ 6 000 résidents.

D’après la législation nationale, les municipalités ne sont pas autorisées à mener tout type d’activité commerciale. Au lieu de sous-traiter les services de restauration après un appel d’offres public (ce qui aurait été une solution facile), les autorités municipales ont décidé d’établir une coopérative sociale. La Brigade des pompiers volontaires du village de Kwapinka a rejoint l’initiative de la municipalité et les deux entités ont créé une coopérative sociale leur permettant non seulement de conserver des emplois, mais également de créer de nouveaux postes en transformant une ancienne école en maison d’hôtes avec diverses installations touristiques.

Cette initiative publique-privée permet donc aux enfants de trois écoles locales de déguster des plats traditionnels préparés et livrés par les employés de « Haven » depuis janvier 2012. Chaque jour, ils préparent plus de 400 repas. Ceux-ci sont également livrés aux employés des entreprises locales et aux résidents, principalement des personnes âgées (env. 40 repas supplémentaires par jour). La coopérative utilise des véhicules spécialement adaptés pour livrer les repas. De plus, les entreprises ou les particuliers organisant des réunions, des conférences et des événements dans la région peuvent aussi faire appel à ce service de restauration. Les tarifs des services et des plats sont très raisonnables (ex. : soupe à 2,50 PLN [0,60 €] ; plat principal à 7,50 PLN [1,80 €]). Le service est souvent sollicité par des particuliers lors de célébrations privées ou pour les saisonniers travaillant dans les vergers. En outre, les employés de la Coopérative assurent la maintenance et l’entretien des trois écoles locales, ainsi que la cuisine (le matin) et le nettoyage (l’après-midi). La journée de travail commence à 6h00 et se termine à 14h00. En cas d’heures supplémentaires (restauration de différents événements, missions dans les installations d’hébergement touristiques), les employés perçoivent une rémunération supplémentaire.

Catering products of Social Cooperative “Haven”

Les produits de la Coopérative sociale « Haven »

La Coopérative sociale « Haven » emploie actuellement 18 employés à temps plein, ainsi que 6 personnes sur de courtes durées, pour des missions spécifiques. Tous ces employés ont eu la chance de revenir sur le marché du travail et la possibilité de rester actifs et de se stabiliser sur le plan professionnel et social. Les activités culturelles assurées par la Coopérative sont importantes pour la vie culturelle de la municipalité et pour des relations de confiance entre les employés et la population locale. L’effet social est très important, les membres de la Coopérative se sentant acceptés par les autorités publiques et les résidents : ensemble, ils découvrent l’importance du travail en équipe et des responsabilités. Les membres de la brigade des pompiers aident ceux de la Coopérative sociale à nettoyer, tondre et ramasser les ordures, ainsi que d’autres tâches difficiles, tandis que les membres de la Coopérative sociale aident les pompiers à préparer leurs événements et célébrations.

Depuis avril 2012, la Coopérative sociale gère également la maison d’hôtes du village de Kwapinka, située dans le bâtiment rénové d’une ancienne école. La maison d’hôtes est située dans une zone calme et paisible, possède cinq chambres avec salles de bains privatives, une cuisine équipée et une salle de conférences avec équipement multimédia. À l’extérieur se trouvent un terrain de jeux polyvalent en gazon synthétique, des jeux de plein air, une pergola, un espace barbecue et une estrade couverte. Les touristes peuvent choisir entre l’option cuisine équipée, Bed & Breakfast, demi-pension ou pension complète, ou encore commander un réfrigérateur plein à l’arrivée. Les employés de la Coopérative sociale proposent également leurs services pour aider les touristes à planifier leurs activités dans la région (randonnées, vélo), ainsi que des randonnées guidées (certains membres sont guides de montagne certifiés). Ils organisent également des réunions et différents événements (ex. : conférences, cours, anniversaires, mariages). Certains mois, la part de revenus de la Coopérative générée par les services touristiques atteint 30 %.

Les services d’hébergement gérés par la Coopérative permettent de développer le tourisme dans la municipalité. De façon générale, le nombre de touristes augmente, même si certaines périodes n’attirent que très peu de visiteurs. Les clients ciblés sont les groupes de touristes, leur séjour, leur hébergement et les autres services étant plus économiques et faciles à organiser (ex. : restauration). Environ la moitié des visiteurs participent à des réunions ou des événements, tandis que l’autre moitié se compose de familles avec enfants en bas âge et autres types de touristes. Le marketing des services touristiques se base principalement sur l’utilisation d’Internet et de brochures ; cependant, la meilleure manière de promouvoir la région est de bénéficier de recommandations par de précédents visiteurs/clients. Lorsque la maison d’hôtes est complète, les touristes se voient proposer un autre logement dans la municipalité, ce qui augmente la coopération et les bonnes relations entre la Coopérative sociale et d’autres entités fournissant des services touristiques.

Catering products of Social Cooperative “Haven”

Les produits de la Coopérative sociale « Haven »

Au tout début, les fonds de l’Agence de développement et de promotion des mouvements coopératifs (projet INES : Infrastructure socio-économique de la région de Petite-Pologne) ont aidé les fondateurs de la Coopérative sociale « Haven » à se former aux règles de la coopérative sociale. L’Agence a également fourni des conseils importants au cours de la création et de l’enregistrement de l’organisation. Les ressources reçues du Centre régional de politique sociale de Cracovie (Regionalny Ośrodek Polityki Społecznej w Krakowie) ont été utilisées pour meubler la maison d’hôtes et équiper deux cuisines. Le projet « Équipement du poste de travail d’une personne sans emploi » a permis à la Coopérative de récolter des fonds de l’Agence pour l’emploi de Myślenice (chef-lieu du comté). Ces fonds ont été utilisés pour acheter une machine à laver et créer un autre poste (une personne de plus a été embauchée). Une autre personne a été engagée à l’aide des fonds du projet RESTART (Fonds social européen, l’un des cinq Fonds structurels et d’investissement européens) destiné à l’emploi de personnes de plus de 45 ans.

Room in the guesthouse

Une chambre de la maison d’hôtes

Depuis les 3 dernières années, le succès de la Coopérative est évident. Le nombre de repas commandés est stable et montre même une tendance à la hausse, indiquant que les consommateurs sont satisfaits des repas et que les tarifs sont raisonnables. Quelques nouveaux emplois ont été créés après la mise en place de la Coopérative. Le nombre de touristes augmente, tout comme l’utilisation des divers services fournis par les membres de la Coopérative. Le nombre de visites d’étude de la Coopérative sociale « Haven » a également augmenté : on constate un grand intérêt pour le transfert des connaissances (savoir-faire) et les visiteurs deviennent des utilisateurs directs des services de la Coopérative.

À l’avenir, « Haven » prévoit de développer ses services, trouver de nouveaux marchés, créer des emplois à temps plein supplémentaires, établir une coopération plus étroite avec les autres coopératives et acheter de nouveaux équipements (principalement pour la cuisine, afin de préparer les plats plus vite).

La Coopérative sociale « Haven » est un bon exemple de coopération entre une communauté locale, une organisation non gouvernementale et la municipalité. Cette bonne pratique prouve que la création d’une coopérative sociale peut :

  • apporter des avantages directs à de nombreux membres de la communauté locale ;
  • entraîner la création d’emplois supplémentaires en zone rurale ;
  • réintégrer les personnes sans emploi à la société et créer des relations saines ;
  • aider les traditions locales à survivre (activités culturelles de la coopérative) ;
  • décupler l’activité économique locale ;
  • soutenir le développement touristique local ;
  • devenir une nouvelle source de revenus pour les organisations non gouvernementales.
Meeting of the CesR project partners with the Mayor of Raciechowice in the guesthouse’s conference room, June 2014

Réunion des partenaires du projet CesR avec le Maire de Raciechowice dans la salle de conférence de la maison d’hôtes, juin 2014

Il existe plusieurs conditions au transfert de cette pratique :

  • les législations nationales et locales doivent être ajustées afin de faciliter l’établissement des coopératives sociales ;
  • le soutien des gouvernements locaux ;
  • le capital humain (des individus engagés considérant la coopérative comme leur propre entreprise) ;
  • la confiance entre les partenaires ;
  • la compréhension locale (les résidents doivent également percevoir la coopérative comme un avantage ; afin d’éviter la concurrence, soutenir la coopération et l’utilisation des services proposés par la coopérative) ;
  • les fonds de différentes agences sont très utiles, plus particulièrement pendant la période pleine et pour les infrastructures (bâtiments / rénovation / équipement) ;
  • la flexibilité des employés, les services fournis étant très diversifiés et devant être effectués par les mêmes personnes (cuisine, nettoyage, services touristiques).

Si les services de restauration scolaire sont déjà organisés, il existe de nombreux domaines où introduire ce genre d’activité. Développer un réseau avec d’autres coopératives est important (partage des expériences, de la direction ou même des employés), ainsi que la coopération avec la concurrence (informer les touristes des autres hébergements/services et inversement).